Quel est l’impact d’une campagne de nano-influence dans le secteur de la Food ?

Avec une défiance de plus en plus importante des internautes vis-à-vis des contenus publiés par les marques, les UGC (User Generated Content) leur permettent de se reconnecter avec leurs consommateurs grâce à la génération de contenus authentiques publiés par leurs pairs.

Les retombées des campagnes de nano-influence dans la Food

Les marques du secteur agroalimentaire font face à de nombreux défis, notamment la difficulté de transmettre aux consommateurs la saveur et la qualité de leurs produits. En effet, les images et vidéos diffusées à la télévision ou sur les réseaux sociaux peuvent certes en faire saliver certains, les consommateurs restent cependant toujours méfiants quant aux contenus publiés par les marques.
La nano-influence permet de surmonter en partie cette barrière puisque 68% des consommateurs français font confiance aux avis postés en ligne, même si ils sont écrits par un parfait inconnu, selon une étude Influencia.

Les réseaux sociaux sont également un canal extrêmement efficace pour communiquer sur sa marque de Food puisque ce secteur passionne : selon une source Digimind, 27% des utilisateurs d’Instagram partagent des photos ou des vidéos de leur repas et 35% des regardent des photos ou des vidéos de Food. Ils sont également très présents puisque les adeptes de Food se connectent en moyenne sur Instagram 18 fois par jour selon la même source.

 

Les campagnes Mamie Nova et Jacquet

Sampleo a accompagné de nombreuses marques du secteur de l’agroalimentaire dans leur campagne de nano-influence dont Mamie Nova et Jacquet. Suite à une étude menée par l’institut IRi (un des leaders mondiaux dans le domaine du Big Data), on observe des retombées très positives pour les ventes en magasin. En effet, lors de sa campagne de nano-influence, Mamie Nova a vu ses ventes de produits testés par les ambassadeurs Sampleo augmenter de 9% et de 7% sur une période de plus long terme. Quant à l’ensemble de ses produits, leurs ventes ont augmenté de 4,4% durant la campagne. Par conséquent, son ROI (Return On Investment) a ainsi doublé.
Concernant la campagne pour la marque Jacquet, les ventes des produits testés ont connu une hausse de 11,1% le long de la campagne et 6,2% sur le plus long terme. La marque a également vu une augmentation des ventes de l’ensemble de ses produits puisqu’elles se sont accrues de 4,5% durant la campagne.
Les actions menées par les nanoinfluenceurs, que ce soit la génération d’avis sur les sites ou la publication de photos ou vidéos sur les réseaux, ont permis aux deux marques de développer leur notoriété, de se reconnecter avec leurs consommateurs et d’augmenter in fine leurs ventes.

Si vous aussi vous souhaitez mener une campagne de nano-influence ou simplement en savoir plus sur l’influence, contactez-nous.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *