Les défis du e-retail

Aujourd’hui, les enseignes se tournent de plus en plus vers l’e-commerce pour faciliter et rendre plus agréable l’expérience du consommateur. Cependant, les e-retailers se heurtent à certains obstacles du monde du digital, notamment la difficulté de transmettre la réalité d’un produit.

Les challenges du e-retail

Le premier défi auquel font face les e-retailers est le fait que la plupart des consommateurs préfèrent voir et toucher les produits, notamment les produits alimentaires, service que ne peuvent pas proposer les plateformes de e-commerce. Les UGC sont une preuve efficace de la qualité et fiabilité du produit, notamment les contenus visuels. En effet, les consommateurs se fient plus à des photos ou des vidéos postées par leurs pairs qu’à celles postées par des marques car elles permettent de visualiser les produits dans un contexte adapté à la vie réelle. Et les chiffres le prouvent : selon une étude Stackla, les consommateurs sont 2,4 fois plus enclins à juger les UGC plus authentiques que les contenus postés par les marques et 68% d’entre eux font confiance à ces avis en ligne, même si ils sont publiés par un parfait inconnu.

Le second défi auquel font face les e-commerçants est les avis négatifs. Selon une étude menée par Brightpearl, 38% des retailers admettent qu’ils ne savent pas comment les gérer au mieux. La majorité de ces commentaires négatifs sont liés à la qualité des services proposés, notamment le service de livraison. Mais les avis négatifs doivent être perçus comme une opportunité pour les e-commerçants de s’améliorer. En effet, quel meilleur feedback que l’avis honnête et authentique d’un consommateur ?

De plus, selon une étude menée par PowerReviews, un consommateur est plus enclin à acheter un produit avec une note comprise en 4,2 et 4,5/5 qu’un produit noté 5/5 car la note serait jugée plus authentique et crédible.

 

Les bénéfices des UGC pour les e-commerçants

Les contenus générés par les consommateurs sont ainsi un moyen efficace pour les marques de e-commerce de se connecter avec leurs cibles. Ils permettent d’améliorer l’expérience client en leur offrant la possibilité de partager des contenus authentiques et réels, que ce soit des vidéos de unboxing sur Youtube ou des photos de produit sur Instagram.

Les UGC permettent, de plus, de booster le trafic web des marques. C’est notamment le cas de l’enseigne Carrefour qui, en ajoutant des rich snippets (métadescription apparaissant dans les pages de résultats Google enrichie par deux ou trois lignes supplémentaires), a vu son trafic de pages augmenter de 23% selon la plateforme Critizr.

Le pouvoir de la recommandation chez Sampleo

L’importance des UGC, chez Sampleo, nous l’avons bien compris. C’est pourquoi nous utilisons le pouvoir de la recommandation des nanoinfluenceurs pour proposer à nos clients des solutions marketing efficaces en s’appuyant sur la large portée que génère la nano-influence. Aujourd’hui, chacun est un influenceur.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la nano-influence, contactez-nous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *