Snapchat amplifie son offre e-commerce


Alors que certains prescripteurs, éditeurs et marques ont déjà accès à une fonction permettant aux utilisateurs d’utiliser une fonction type swipe-up pour acheter des produits directement dans l’application, ce nouvel outil permet à des comptes sélectionnés d’avoir un magasin dans Snapchat.

Une boutique intégrée

Les utilisateurs de Snapchat peuvent accéder aux boutiques, qui seront alimentées par Shopify, en allant sur la page d’un compte. La fonction de paiement natif est limitée aux utilisateurs de Snapchat aux États-Unis
Dans le reste du globe utilisateurs internationaux sont dirigés vers un site Web mobile pour des raisons de confidentialité et de données à l’étranger, a expliqué un porte-parole de Snapchat.

Une offre restreinte pour l’instant

Aujourd’hui, seuls cinq comptes officiels (comptes vérifiés) pourront profiter de cette offre :

  • Kylie Jenner (Kylie Cosmetics)
  • Kim Kardashian (KKW Beauty)
  • Shay Mitchell (Béis)
  • Spencer Pratt (Pratt Daddy Crystals)
  • Bhad Bhabie (BHADgoods)

 

Chacun de ces comptes a actuellement accès à la fonction d’achat par balayage pour vendre du maquillage, des sacs de voyage, des cristaux et des vêtements, avec respect. Snapchat prévoit de publier l’outil dans d’autres comptes officiels au cours des prochaines semaines, et étendra le programme aux éditeurs plus tard cette année.

Pour conserver ses influenceurs

Cette mise à jour intervient au moment où Snapchat cherche à garder ses utilisateurs engagés sur l’application et à apaiser les créateurs en leur offrant plus de moyens de générer des revenus depuis la plate-forme. Snapchat utilise ce type de fonction comme moyen de satisfaire sa communauté afin de garder les créateurs sur sa plateforme.

Réduire le parcours client

Brandon Doyle, fondateur de l’agence Wallaroo Media, s’attend à ce que les magasins augmentent leurs ventes sur Snapchat. « Chaque fois que vous pouvez réduire le nombre de clics, vous augmentez les taux de conversion et ajoutez cela au fait que ces magasins s’adapteront à l’esthétique de Snap « , dit Doyle. Cela fait écho à une déclaration de Facebook, qui faisait mention d’une perte de client dû aux longs parcours d’achats.

Pour rattraper Instagram

L’arrivée de cette fonctionnalité rappelle forcément Checkout, un service e-commerce in-app lancé par Instagram, d’ailleurs contrairement à Instagram, Snapchat ne prend pas de commission sur les ventes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *