La chasse aux faux avis consommateurs sur internet

74% des internautes renoncent à un achat en voyant des commentaires négatifs. Ces avis ne sont pas toujours fiables. Plus de 11 000 commerciaux sont contrôlés chaque année par la Direction Générale de la Concurrence, de la consommation et de la Répression des fautes (DGCCRF).

En 2016, six entreprises ont été condamnées pour pratiques commerciales trompeuses.Certains professionnels rédigent eux-même des avis en se faisant passer pour des consommateurs.

Dans un objectif d’encadrement des pratiques, la réglementation a été renforcée pour mieux informer le consommateur. A partir du 1er Janvier 2018, tout site internet qui collecte, modère ou diffuse des avis de consommateurs devra respecter des critères de transparence et les déclarer.

Ces nouvelles loi de transparence s’inscrivent dans le cadre de la loi pur une République Numérique et dont le décret d’application a été publié le 5 Octobre.

d6b15509dd9a2b2b5da54461a0aa72a3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *