Le bricolage se digitalise

Le marché du bricolage n’a pas été épargné par le digital : showrooming et économie collaborative sont désormais indispensables, même pour ce secteur. Les enseignes cherchent à sortir leur épingle du jeu avec pour chacune une stratégie précise.

Certes, les consommateurs ne sont pas encore prêts à acheter en ligne, mais ils s’informent plus. Descriptifs, tutoriels par des professionnels et surtout avis consommateurs prennent tout leur sens aujourd’hui pour ce secteur. L’étude de l’Union nationale des industries du bricolage et du jardinage a pu démontrer que 57% des consommateurs s’informaient sur internet avant un achat mais seulement 10% d’entre eux achèteraient directement en ligne. La valorisation des contenus rédigés par des professionnels et des consommateurs est indispensable pour attirer de nouveaux acheteurs. Non seulement, le concept séduit les novices du domaine, mais confortent les connaisseurs. Moyen nécessaire pour comparer les enseignes et leurs produits, pour rassurer sur le rapport qualité/prix, le digital a bien pris sa place sur le marché du bricolage et n’est pas prêt de s’essouffler !

mobile-showrooming-retail-shopping

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *