Les professionnels du e-commerce se plient aux règles

Le 21 juillet dernier, la Loi pour une République Numérique a été adoptée. Les professionnels du e-commerce doivent désormais appliquer de nouvelles obligations, visant à protéger les utilisateurs et leurs données personnelles, mais aussi à certifier les avis des consommateurs.

Les principales et nouvelles pratiques des plateformes concernées sont la transparence de l’information véhiculée (comme les conditions générales d’utilisation ou encore les différents acteurs concernés par la vente d’un bien ou d’un service), et surtout l’authenticité des avis en ligne. Sur ce dernier point, il s’agît également de délivrer une information en toute transparence concernant les conditions de modalité de publication des avis rédigés par les consommateurs. L’application d’un contrôle devra être mentionnée, la date de publication devra être affichée et le refus d’un avis devra être expliqué pour tous. Pour renforcer un peu plus le dispositif, chaque internaute pourra notifier si un avis lui semble suspect.

Une bonne manière de freiner la montée en puissance des agences rédactrices de faux avis ou les services proposant d’améliorer le référencement de manière déloyale. Reste à savoir si ces nouvelles pratiques vont être rapidement mises en place par toutes les plateformes.

republique-numerique (1)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *