Who’s next 2016 évoque le digital

Alors que les consommateurs sont de plus en plus actifs et disposent de tous les outils nécessaires pour leurs achats (ordinateur, smartphone, tablette), il serait possible de croire que le vendeur n’est plus indispensable en point de vente.

Mais Jérémie Herscovic, Président de SoCloz, et Eric Pestel, fondateur de Lookadok, ont défendu l’avenir des vendeurs lors du salon « Who’s Next » à Paris ce week-end.

000051457_87

Aujourd’hui, le vendeur devient connecté, tout comme le point de vente, et doit apporter une valeur ajoutée pour enrichir l’expérience client. Son rôle ? Être la transition entre le digital et le magasin. Grâce au clienteling par exemple, le vendeur dispose des coordonnées et de l’historique des achats d’un client, ce qui lui permet d’interagir facilement et efficacement avec lui et de le diriger dans son parcours d’achat.

Il est indispensable pour les enseignes de redéfinir la position du vendeur en lui proposant les formations adaptées qui lui permettraient de connaître les réels avantages de ces nouveaux services.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *