Sommes-nous des consommateurs de plus en plus impatients ?

Avec la montée en puissance des nouvelles technologies, les consommateurs veulent gagner du temps au quotidien. Leurs nouveaux comportements sont pourtant un véritable paradoxe.

Selon l’Observatoire Sociovision 2014-2015, les Français sont encore très attachés aujourd’hui au contact humain, contrairement à ce que l’on pourrait croire, et ils sont 84% à préférer un vendeur sur le point de vente plutôt qu’une borne interactive. L’expérience et l’échange seraient alors indispensables à leurs parcours d’achat. A contrario, ils sont 55% à utiliser les caisses en libre-service afin d’aller plus vite … Le paradoxe est là. Le digital et le temps réel ont fait évoluer les valeurs de chacun et la notion d’immédiateté a pris le dessus sur le contact humain. Un fossé apparaît alors entre les mots et les actes. En une décennie, ils sont devenus de plus en plus impatients : un peu plus de la moitié des consommateurs souhaitent gagner du temps par tous les moyens. Les consommateurs veulent utiliser tous les moyens leur permettant de faciliter leur quotidien en dépit d’un échange cordial avec autrui.

Le temps est devenu une priorité et les vendeurs qui autrefois étaient nos alliés deviennent petit à petit un obstacle à la rapidité et à la simplicité. A se demander jusqu’où l’impatience nous transformera dans les habitudes d’achat ?

shutterstock_208236568

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *