La confiance règne dans l’économie collaborative

L’économie collaborative est en plein boom depuis quelques temps. Cette économie représente un nouveau mode de consommation, l’objectif n’est plus de payer pour posséder, mais de payer pour utiliser.

La montée en puissance de ce qui sera bientôt une nouvelle norme dépend beaucoup de la confiance en ligne ainsi que de l’e-réputation des utilisateurs de plateformes collaboratives.

atelier-partage

La confiance entre les internautes est indispensable pour les mettre en relation et les rapprocher afin de les inciter à se lancer dans cette nouvelle économie. Les grands groupes de l’économie du partage comme Uber, Blablacar, AirBnb ont mis en place des systèmes bien à eux pour encadrer les utilisateurs et mettre en avant les utilisateurs de confiance. Système de notation des clients et des chauffeurs pour Uber, mise en place de comptes « Trustman » pour Blablacar, et calculs de ratios « temps de réponses » pour AirBnb.

sharing economy

Différentes méthodes sont mises en place pour rassurer les internautes et leur prouver qu’ils peuvent avoir confiance en cette économie collaborative.

Il est évident, que le risque est toujours présent, ce qui demande un travail considérable de modération et de régulation pour les plateformes collaboratives. Cela va passer  par la suppression des comptes anonymes, qui ne rassurent pas les clients ainsi qu’une exigence très élevée de la part du site.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *