Sommes nous les consommateurs les plus méfiants au monde ?

C’est ce que la très récente enquête de l’institut Ipsos nous apprend. Les français seraient les consommateurs les plus méfiants au monde. Cette enquête, qui a été réalisé dans 20 pays, conclue que le français ne se fait pas berner facilement ! En effet, 81% des français préfèrent choisir sans nécessairement prendre le conseil d’un expert, on est loin devant la Russie (68%) et l’Inde (60%).

Selon cette enquête, l’économie collaborative est à l’origine de cette conclusion, les français de plus en plus tournés vers la technologie des smartphones ont aujourd’hui la possibilité de comparer les prix entre les enseignes et de consulter des avis consommateurs. Les français veulent avoir le contrôle de leur consommation afin de ne plus se faire avoir.

 conso

Les smartphones permettent aux consommateurs d’éviter les réponses trop uniformes et impersonnelles des experts pour prendre conseil auprès d’autres clients via des plateformes d’avis consommateurs. Cette enquête souligne l’importance et l’ampleur que prennent les avis en ligne.

Acheter malin et sans mauvaise surprise, c’est la nouvelle ligne de conduite des consommateurs d’aujourd’hui, et c’est ce que promet les avis consommateurs. Cette révolution en terme de consommation prend d’autant plus d’ampleur avec la multitude de réseaux sociaux qui permettent aux consommateurs de se plaindre devant un public intéressé, ce qui peut rapidement faire chuter la réputation d’une marque.

conso2

La comparaison entre les marques et les enseignes faite par les consommateurs et la consultation d’avis en ligne font qu’il devient de plus en plus difficile pour une marque de capter l’attention du consommateur, les marques doivent s’adapter à une clientèle de plus en plus exigeante qui n’hésitera pas à aller voir la concurrence si les avis en ligne ne sont  pas positifs.

La surveillance de sa réputation en ligne et le contrôle des faux avis consommateurs est donc indispensable pour les marques afin de se réconcilier avec les consommateurs.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *