Le secteur du e-commerce maintient sa croissance à 2 chiffres !

Après une année 2014 déjà fructueuse, les dépenses en ligne continuent leur ascension en ce début d’année 2015 avec une croissance toujours à 2 chiffres.

Selon la FEVAD (fédération de l’e-commerce et de la vente à distance), le secteur de l’e-commerce affichait à lui seul une augmentation de 11 % en 2014 par rapport à 2013. Un bilan qui dépasse les résultats escomptés avec  57 milliards d’euros dépensés en ligne en 2014 !

Les transactions en ligne ont atteint 11,4 milliards d’euros durant les fêtes de Noël, un montant en augmentation de 13 %, par rapport à l’année précédente. Ces chiffres ont permis de placer la France en 3ème plus important acteur du e-commerce encore derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne.

2015 semble bien engagée pour dépasser ces chiffres avec une croissance déjà de 14 % pour ce mois de février par rapport à février 2014. L’année avait déjà bien débuté puisqu’en janvier 2015 la croissance du secteur s’établissait à 11,75% par rapport à l’année précédente, une période importante pour tous les cybermarchands avec les soldes d’hiver. Le total des ventes atteint 3,75 milliards d’euros en février 2015, contre 3,29 milliards d’euros en février 2014 et 4,29 milliards d’euros en janvier 2015.

Les Français ont donc une confiance et un intérêt grandissants pour les achats en lignes. Le nombre de transactions enregistre une croissante encore plus marquée avec 20,90% d’augmentation entre février 2014 et 2015.

A l’inverse, le panier moyen par acheteur poursuit sa chute avec une diminution de 4,41 euros en un an entre février 2014 et 2015, soit 5,57% de sa valeur. Il se replie également de 3,19  euros (4,09%) par rapport à janvier 2015. Une tendance qui s’accentue depuis plusieurs années. En 2014, et pour la quatrième année consécutive, ce panier moyen continue de s’alléger et pesait 81 euros, soit 4 % de moins qu’en 2013 et 10 % de moins qu’en 2011.

croissance e-commerce

 

 

 

 

 

 

 

Derrière cette apparente stabilité, les pratiques évoluent !

D’abord, la progression des places de marché, qui connaissent une évolution spectaculaire : le volume des ventes sur ces plateformes a augmenté de 53 %, en un an (entre 2013 et 2014).

Ensuite, le m-commerce connait également une très forte croissance avec une progression de l’ordre de 60 % entre 2013 et 2014. En 2015, les dépenses m-commerce devraient augmenter de 89 % et atteindre 7 milliards d’euros en France selon l’étude réalisée par le Centre for Retail Research (CRR) en janvier. L’achat sur mobile devrait être tiré par l’essor de solutions technologiques comme la géolocalisation et le paiement mobile. Les marques doivent dorénavant améliorer l’expérience d’achat du client et adapter le service au support mobile ou tablette, afin que les visites de sites depuis ces derniers se transforment en validation de panier.

m-commerce

 

 

 

 

 

 

Des évolutions à suivre de près…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *