Evolutions e-commerce 2015 : L’avènement des places de marché

Une nouvelle année, c’est avant tout l’occasion pour les e-commerçants de démarrer sur les chapeaux de roues avec de nouveaux projets et des objectifs de développement plus ambitieux. Pour se faire, les bons conseils à mettre en place ne manquent pas. En s’intéressant à l’actualité des acteurs de ce secteur, on observe de nombreuses innovations en termes de «process» et d’optimisation d’interface, ainsi que des évolutions sur les schémas de parcours-client en ligne pour cette année 2015 qui s’annonce forte en création.

On sous-estime souvent des détails qui font toute la différence sur un site marchand. Que ce soit par un design qui simplifie le parcours de l’internaute, ou par l’optimisation du référencement naturel, ou encore en luttant contre les abandons de panier en cours de processus qui limitent le taux de conversion… tout est bon à prendre !  Un point extrêmement important ici est l’utilisation de vitrines d’exposition autres que votre propre site marchand : Les places de marché ! Souvent sous-estimées les market-places sont des lieux virtuels privilégiés pour tout e-commerçant souhaitant booster son trafic et ses ventes. Ce sont concrètement des plateformes multimarques d’e-commerce qui réunissent les acteurs d’un même secteur. On peut aussi inclure dans cette catégorie de « canal tiers » les sites comparateurs de prix qui sont de réels relais sur la toile. Ces plateformes viennent quasiment toujours armées d’un système de dépose d’avis qui est un plus pour les marques en crédibilisant leurs produits et leurs services auprès des internautes avec de la génération de contenu lié aux produits. Les market-places sont des sites où les avis déposés sont mis à l’honneur, on note une importance grandissante de l’influence de ces derniers sur les décisions d’achat.

 

e-commerce2En tant qu’acteurs web, les e-commerçants ont de nombreuses plateformes à leur disposition pour diffuser leurs catalogues, parmi lesquelles les géants comme E-bay, Amazon, Price Minister, C-Discount, Fnac… ou d’autres plus restreintes issues de start-ups en croissance. Ces plateformes (et sites spécialisés affiliés) en pleine explosion sont pour Philippe Corrot le co-fondateur de «Mirakl» (éditeur de logiciels de place de marché) « le futur du E-commerce, où les enseignes ont tout à y gagner ». Selon lui « devenir une market-place permet de mutualiser les coûts avec les marques tout en proposant des prix plus attractifs et en augmentant les marges ».  La place de marché légitime l’activité du e-commerçant et on estime aujourd’hui à 15% en moyenne le volume total de vente en ligne via ces sites. Selon une étude de la FEVAD,  cette tendance va s’accroître sur les prochaines années ce qui représente un véritable tremplin pour beaucoup d’e-commerçants en pleine croissance.

 

Philippe Corrot assure que dans cinq à dix ans maximum  se dégageront trois grandes tendances, avec trois grands types de market-places qui existent déjà aujourd’hui :
– Les grands généralistes de la vente en ligne comme Amazon.
– Les commerçants mi-online et mi-offline tels que la Fnac.
– Les e-commerçants spécialisés dans un secteur spécifique  comme «The Beautyst» pour la cosmétique.

 

Est-ce pour autant la disparition du e-commerce indépendant ?  « Pas du tout, les deux sont complémentaires et cohabitent parfaitement. » assure Philippe Corrot. Il précise que beaucoup de sites ne sont pas prêts à adopter une plateforme de marché commune. Elles doivent d’abord développer leur structure interne et faire évoluer leur propre e-business avant de se confronter dans l’arène grandissante des places de marché. L’un des enjeux principaux dans cette évolution est l’importance des avis en ligne qui vont devenir de véritables armes de crédibilisation des marques.

 

6088822-9088057

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *